Etapes

Contexte

Initié en 2012 par la signature de la Convention sur l’implantation du Pôle EPFL Valais Wallis entre le Canton du Valais et l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne, le Campus Energypolis permettra de disposer sous une même bannière d’une chaîne de valeur complète allant de la recherche fondamentale à son application et sa valorisation industrielle.
Les bâtiments du Campus Energypolis seront localisés sur différents sites géographiques de la ville de Sion et formeront un outil de recherche fondamentale et appliquée dans les domaines de l’énergie, de la biotechnologie et de la santé.
Un premier pôle comprenant l’EPFL Valais Wallis, la Haute Ecole d’Ingénierie de la HES-SO Valais-Wallis et la Fondation The Ark se déploie dans le quartier de la rue de l’Industrie. Un deuxième pôle, Santé, en partie déjà actif, se développe autour de la Clinique romande de réadaptation SuvaCare et de l’Hôpital de Sion.
Sur le site du Pôle hospitalier du Valais central se trouveront la Haute Ecole de Santé de la HES-SO Valais-Wallis avec ses 2 filières de formation (physiothérapie et soins infirmiers) et les chaires de bioingénierie de l’EPFL Valais Wallis.
Le Campus est réalisé progressivement et par étapes en fonction des moyens financiers disponibles du canton et des autres parties prenantes du projet.

Etape 1: 2013-2014

La première étape débutée en 2013 a consisté en la rénovation du bâtiment Industrie 17 afin d’accueillir les premiers locaux du Pôle EPFL Valais Wallis. En parallèle, les premiers chercheurs de l’EPFL dans le domaine des neuroprothèses et de la réhabilitation motrice ont intégré dès 2013 les locaux mis à leur disposition à la Clinique romande de réadaptation romande SuvaCare.
Le bâtiment Industrie 17 a été inauguré le 19 décembre 2014 et l’implémentation des premières chaires du Pôle EPFL sur le site de la Gare a débuté en mars 2015.
Neuf chaires ou groupes de recherche de l’EPFL constitués de plus de 150 chercheurs actifs dans les domaines clefs de la chimie verte et des nouvelles technologies énergiques travaillent déjà dans ce bâtiment. Plusieurs chercheurs de la HES-SO Valais-Wallis, des coachs de CimArk, bras opérationnel de The Ark, et les premières start-up prendront leurs marques dans ce lieu.

Etape 2: Dès 2016 (Pôle santé) et dès 2019(Haute Ecole d’Ingénierie de la HES-SO-VS)

Cette deuxième étape se compose pour l’essentiel des infrastructures de la Haute Ecole d’Ingénierie de la HES-SO Valais-Wallis avec ses 3 filières de formation (Energyie et techniques environnementales, Technologies du vivant et Systèmes industriels.) S’y ajouteront certains locaux occupés par l’EPFL et ceux nécessaires à la réalisation des plateformes communes. Ces bâtiments seront localisés géographiquement sur le site de la gare à la rue de l’Industrie 19, 21 et 23.
Font aussi partie de cette deuxième étape les locaux de la Fondation The Ark et l’Espace Innovation permettant d’abriter les start-ups et les groupes de Ra&D de grandes entreprises et d’y attirer des investisseurs, un indicateur important d’impact économique du Campus Energypolis et du Parc Suisse de l’innovation. Cet espace constitue également l’ancrage d’une partie du « volet valaisan » du Swiss Innovation Park Network West EPFL qui sera amené à évoluer progressivement en fonction des entreprises intéressées à se développer autour de ce pôle de recherche et d’innovation ainsi que des terrains disponibles.
Le projet du bureau Evéquoz-Ferreira architectes à Sion a été choisi dans le cadre du concours d’architecture pour les bâtiments de la Haute Ecole d’Ingénierie (HEI) lancé en février 2013. Les travaux de construction débuteront en 2016. Ces locaux d’enseignement et de recherche seront reliés au bâtiment Industrie 17. Le premier des nouveaux bâtiments hébergera dans un premier temps les infrastructures de recherche de l’EPFL Valais Wallis, de même que les locaux dédiés à l’enseignement des formations bachelor en ingénierie et les locaux de recherche à usage commun entre la HES-SO Valais-Wallis et l’EPFL Valais Wallis. Des infrastructures de la Fondation The Ark (CimArk et espaces start-up/espaces PME) s’y trouveront également.
Dans le domaine du Pôle Santé, la Clinique romande de réadaptation SuvaCare construit en son sein une extension du bâtiment actuel. Elle hébergera les chaires de bioingénierie (réhabilitation motrice) de l’EPFL Valais Wallis. Dès 2016, les laboratoires de neuroprothèses s’installeront dans l’extension de la Clinique romande de réadaptation SuvaCare.

Etape 3: Dès 2016

La prochaine étape de construction du pôle EPFL Valais Wallis est à l’étude. Elle concernera notamment l’éco-hydraulique, la gestion des cours d’eau et la bio-santé.

Etape 4: 2016 - 2020

Construction, sur le site du Pôle Santé du Valais central, des infrastructures de formation et de recherche de la Haute Ecole de Santé (HEdS) de la HES-SO Valais-Wallis.