Campus Energypolis: l’innovation au cœur des Alpes

Le Campus Energypolis, véritable écosystème d’innovation, dessine le futur du Valais. Visionnaire et rassembleur, il réunit les compétences de l’EPFL Valais Wallis, de la HES-SO Valais-Wallis, les services de la Fondation The Ark mais aussi de nombreux autres acteurs. Ensemble, ces partenaires répondent aux enjeux actuels majeurs dans les domaines de l’énergie, de la santé et de l’environnement grâce aux technologies de pointe.

Le Campus Energypolis a pour objectif de créer une chaine de valeur complète, c’est-à-dire d’accompagner le développement d’une idée de A à Z, de la recherche fondamentale à la mise sur le marché de solutions audacieuses. Il allie l’excellence de la formation et de la recherche au savoir-faire des entreprises pour faire rayonner le Valais au-delà de ses frontières. A terme, le Campus Energypolis regroupera sur un même site plus d’un millier de personnes.

LES AXES PRINCIPAUX D'ÉTUDE ET DE RECHERCHE DU CAMPUS ENERGYPOLIS

Le Campus Energypolis
en quelques chiffres-clés

Nombre d’étudiants HES: 400

Nombre de collaborateurs : 550

Taille du campus : 43’000m2

Nombre de laboratoires : 29

ENERGIE

Les défis liés à la transition énergétique occupent une place centrale au sein du Campus Energypolis, en particulier la production, l’utilisation efficace et le stockage d’énergie renouvelable ainsi que son impact sur les réseaux d’électricité.

CHIMIE VERTE

Grâce aux nanotechnologies, il est possible de comprendre et modeler la matière à des échelles infiniment petites, ouvrant ainsi la voie à l’étude de nouveaux matériaux et alliages aux propriétés étonnantes, notamment en termes d’efficience énergétique, de capacité de stockage ou d’épuration.

ENVIRONNEMENT

La sauvegarde de notre environnement revêt une importance capitale. Produire de l’électricité sans endommager l’environnement est un axe majeur, mais assainir les zones polluées, transformer les gaz d’échappement en carburant ou étudier les milieux alpins et extrêmes – très sensibles aux changements climatiques – le sont tout autant.

SMART PRODUCTS &
PROCESSES

Grâce aux technologies digitales et à l’intelligence artificielle, la gestion des processus industriels bénéficie d’un large potentiel d’amélioration que les chercheurs du campus étudient à travers le prisme de l’efficacité énergétique, du rendement et des données de production.

SANTÉ

Avec les évolutions de la médecine, le corps humain n’a jamais été aussi bien soigné et pourtant, il n’a jamais été aussi menacé. Qualité de l’alimentation et vieillissement de la population représentent des défis grandissant auxquels les chercheurs du campus sont particulièrement confrontés. La technologie alimentaire ainsi que la neuro ingénierie sont au centre des compétences proposées sur le campus.

 

LES POINTS FORTS DU CAMPUS ENERGYPOLIS

Une plateforme conjointe

Les projets de recherche les plus solides sont développés par des équipes aux profils variés. Pour assurer une interdisciplinarité qualitative dans la création de nouveaux projets innovants, le Campus leur propose une plateforme conjointe de recherche entre l’EPFL Valais Wallis et la HES-SO Valais-Wallis. Il favorise également les collaborations avec les instituts de recherche installés en Valais, comme l’Idiap ou le CREM, l’institut Icare ou encore la Fernuni.

Les plateformes conjointes désignent à la fois les programmes et équipement communs en matière de formation, formation continue, de recherche et tests ainsi que le marketing commun pour promouvoir le métier d’ingénieur et le transfert de technologie.

Démonstrateurs 1:1

Pour favoriser le développement de modèles efficaces, les scientifiques ont à disposition un laboratoire à taille réelle : le Campus dans son ensemble. Ils bénéficieront ainsi d’un environnement spécialement adapté à la mise en place de démonstrateurs d’envergure.

Les démonstrateurs sont des installations de test grandeur nature permettant de tester des technologies développées dans les laboratoires de l’EPFL Valais Wallis et de la HES-SO Valais-Wallis.  Parmi eux, la navette autonome sillonnant les rues de la vieille ville de Sion, le Grid Lab qui étudie l’intégration des énergies renouvelables dans les réseaux électriques de demain ou encore le démonstrateur de Martigny, proposant une chaine complète de production, stockage et distribution d’hydrogène.

Réseau Innovation

De plus, le Campus Energypolis a rejoint le réseau Switzerland Innovation, une initiative nationale qui entend positionner la Suisse comme un leader mondial de l’innovation, notamment en définissant des pôles de compétences clairs pour chacun des dix partenaires. Il s’agit de permettre à la Suisse de conserver sa place à la pointe de l’innovation et d’assurer sa compétitivité à l’avenir. L’objectif étant l’implantation dans notre pays de cellules d’innovation de grandes entreprises, puis de leurs unités de production.

Le Switzerland Innovation Park Network West EPFL offre aux entreprises suisses et étrangères un environnement stimulant l’interaction entre les entreprises internationales et les fleurons académiques de Suisse romande afin de favoriser l’innovation.

 

APERCU DE QUELQUES SUJETS DE RECHERCHE

PHOTOVOLTAÏQUE
Dans le cycle de vie d’un panneau photovoltaïque classique, la partie la plus énergivore est l’extraction et la purification du silicium. Le prof. Nazeeruddin de l’EPFL Valais Wallis et son équipe travaillent sur un matériau aux vertus révolutionnaires. Le pérovskite, une structure cristalline, bon marché et simple à produire, bénéficie d’un rendement qui se rapproche de celui des cellules au silicium. D’énormes espoirs reposent sur ce nouveau matériau.
HYDROÉLECTRICITÉ
Le Valais héberge 46 barrages qui produisent plus d’un quart de l’énergie hydroélectrique totale consommée en Suisse. Malgré ce statut de premier producteur du pays, Cécile Münch-Aligné et son équipe de la HES-SO Valais Wallis désirent récupérer toute l’énergie cinétique que l’eau véhicule grâce à différents types de mini-turbines. Cours d’eau, canaux de dérivations, canalisations et même petites tuyauteries, la somme de toutes les énergies perdues est conséquente et mérite que l’on s’y intéresse.
POLLUTION
A travers les recherches de plusieurs chercheurs de l’EPFL Valais Wallis a été développé une super éponge aux propriétés incroyables. Appelée MOFs (pour metal-organic frameworks), elle est constituée d’éléments organiques et métalliques standards et non polluants. Cette poudre est en capacité de capturer le CO2 présent dans l’air, mais aussi les métaux lourds présents dans l’eau, tout comme le fluor ou l’or. Cette découverte, aux multiples applications potentielles, intéresse déjà de nombreux industriels.
SANTÉ
Les connaissances actuelles du système nerveux permettent de développer des prothèses robotiques toujours plus efficaces. Grâce au projet Megane Pro développé à la HES-SO Valais-Wallis par Henning Müller (à droite) et Manfredo Atzori, des personnes amputées peuvent contrôler une prothèse de main grâce à un dispositif unique en son genre qui a l’apparence d’un simple bracelet passé autour de l’avant-bras.